November 19, 2019 / 10:08 PM / 19 days ago

Grande-Bretagne: Premier débat télévisé équilibré entre Johnson et Corbyn

Boris Johnson et Jeremy Corbyn n'ont pas réussi à se départager mardi lors de leur premier face-à-face télévisé en vue des élections législatives du 12 décembre en Grande-Bretagne, d'après un sondage réalisé à l'issue du débat. /Photo prise le 19 novembre 2019/REUTERS/Jonathan Hordle/ITV

MANCHESTER, Angleterre (Reuters) - Boris Johnson et Jeremy Corbyn n’ont pas réussi à se départager mardi lors de leur premier face-à-face télévisé en vue des élections législatives du 12 décembre en Grande-Bretagne, d’après un sondage réalisé à l’issue du débat.

Selon cette enquête réalisée par l’institut YouGov, 51% des téléspectateurs ont jugé que le Premier ministre conservateur s’était montré le plus convaincant, mais 49% ont pensé la même chose de son adversaire travailliste. Ces chiffres excluent ceux qui ne se prononcent pas.

“Au final, c’est probablement mieux pour le chef du Labour. Parce qu’un match nul quand vous êtes largement derrière dans les sondages, c’est une meilleure nouvelle que quand vous êtes devant”, a commenté Chris Curtis, un chercheur de l’institut.

Il a toutefois estimé que les premières réactions indiquaient que le débat ne bouleverserait pas la donne à l’approche des élections.

Les conservateurs sont donnés favoris du scrutin, avec jusqu’à 18 points d’avance sur le Labour selon les enquêtes, mais le résultat reste difficile à prédire en raison des diverses alliances conclues par les deux partis sur le Brexit et du vote de plus en plus imprévisible des électeurs.

Le débat entre les deux hommes, qui avait lieu à Manchester, retransmis par la chaîne ITV, a été dominé par la question du retrait britannique de l’UE.

Pour marquer sa différence, Boris Johnson a insisté sur le fait qu’il sortirait comme convenu le Royaume-Uni de l’Union européenne le 31 janvier prochain et assuré qu’il obtiendrait un traité de libre échange avec les Européens d’ici la fin 2020.

Contrairement au Premier ministre conservateur, Jeremy Corbyn s’est engagé, si son parti remporte les élections législatives du 12 décembre, à renégocier un traité de divorce avec Bruxelles et de le soumettre ensuite à référendum, avec la possibilité de voter pour un maintien dans l’UE.

A l’invitation de la présentatrice d’ITV Julie Etchingham, les deux hommes se sont serré la main en promettant d’améliorer la qualité du débat politique en Grande-Bretagne, qui s’est fortement dégradée depuis le référendum sur la sortie de l’UE en 2016.

Kylie MacLellan, Elizabeth Piper, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below