November 11, 2019 / 4:07 PM / in a month

Russie: L'historien Oleg Sokolov placé en détention provisoire pour meurtre

La justice russe a ordonné lundi le placement en détention provisoire de l'historien Oleg Sokolov (en photo), 63 ans, pour le meurtre de sa jeune compagne, une ancienne étudiante de 24 ans, qu'il a avoué avoir abattue et démembrée. /Photo prise le 11 novembre 2019/REUTERS/Anton Vaganov

MOSCOU (Reuters) - La justice russe a ordonné lundi le placement en détention provisoire de l’historien Oleg Sokolov, 63 ans, pour le meurtre de sa jeune compagne, une ancienne étudiante de 24 ans, qu’il a avoué avoir abattue et démembrée.

Ce professeur de l’université d’Etat de Saint-Pétersbourg, décoré de la Légion d’honneur en France en 2003 et spécialiste de Napoléon, avait été extrait samedi matin par des policiers de la rivière Moïka en état d’ébriété. Un pistolet tirant des balles en caoutchouc et deux bras de femme avaient été découverts dans son sac à dos.

Des plongeurs ont ensuite sondé la Moïka à la recherche des restes d’Anastasia Yeshchenko avec laquelle Oleg Sokolov entretenait une relation amoureuse depuis cinq ans. Ils ont retrouvé le squelette d’un homme, sans lien avec l’affaire.

L’équipe de recherche, citée par l’agence Ria, estime que la dépouille de la jeune femme a été emportée par les courants en direction du golfe de Finlande.

L’historien, qui paraissait très ébranlé, a reconnu le meurtre de la jeune femme lundi devant le tribunal, expliquant avoir perdu le contrôle de lui-même à la suite d’une dispute au sujet des enfants de sa compagne, nés d’une autre relation. Il a dit avoir tiré quatre fois sur la jeune femme avec un fusil à canon scié.

Les enquêteurs le soupçonnent d’avoir découpé sa victime et d’avoir tenté de jeter ses restes dans la rivière.

Il a été placé en détention provisoire pour deux mois.

Oleg Sokolov, qui intervenait à l’Institut de sciences sociales, économiques et politiques (Issep), école fondée à Lyon par Marion Maréchal, a été limogé de l’établissement dès l’annonce de son arrestation.

Tom Balmforth, Rédaction de Paris pour la version française

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below