November 6, 2019 / 1:12 PM / 8 days ago

Une inspectrice de l'AIEA brièvement retenue en Iran

L'Iran a brièvement retenu une inspectrice travaillant pour l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et saisi ses documents de voyage. /Photo d'archives/REUTERS/Leonhard Foeger

VIENNE/PARIS (Reuters) - L’Iran a brièvement retenu une inspectrice travaillant pour l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et saisi ses documents de voyage, a-t-on appris mercredi de sources diplomatiques.

Certains de ces diplomates, au fait des missions de l’AIEA, apparentent cet incident à du harcèlement.

Selon trois diplomates, les autorités iraniennes ont saisi les documents de voyage de l’inspectrice. Deux d’entre eux ajoutent que cette dernière a été brièvement retenue. Le troisième indique que l’incident s’est produit sur le site nucléaire de Natanz.

Le sujet sera débattu jeudi lors d’une réunion du conseil des gouverneurs de l’agence onusienne à Vienne, convoquée au pied levé pour discuter de deux “questions portant sur les garanties” de l’AIEA non prévues à l’ordre du jour.

Ni l’AIEA ni l’ambassadeur iranien auprès de l’agence n’ont souhaité s’exprimer sur l’incident.

Des inspecteurs de l’AIEA se trouvaient mercredi en Iran qui, conformément à ses annonces, a recommencé à injecter du gaz d’uranium dans ses centrifugeuses du site nucléaire de Fordow.

Francois Murphy à Vienne, John Irish à Paris,; Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below