October 30, 2019 / 6:43 AM / 15 days ago

Iran et Russie critiquent la présence US près des champs pétroliers syriens

L'Iran et la Russie ont condamné mardi la décision du président américain Donald Trump de maintenir une présence militaire américaine près des champs pétroliers du nord-est de la Syrie dans le but annoncé d'empêcher les combattants du groupe Etat islamique (EI) de s'en emparer. /Photo prise le 29 octobre 2019/REUTERS/Denis Balibouse

GENEVE (Reuters) - L’Iran et la Russie ont condamné mardi la décision du président américain Donald Trump de maintenir une présence militaire américaine près des champs pétroliers du nord-est de la Syrie dans le but annoncé d’empêcher les combattants du groupe Etat islamique (EI) de s’en emparer.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à Genève mardi soir à l’issue d’une réunion avec ses homologues russe et turc, le ministre iranien des Affaires étrangères a souligné que “l’Iran et la Russie sont présents (en Syrie) à l’invitation du gouvernement syrien”.

“Il semblerait que les Etats-Unis restent pour protéger le pétrole. Au moins le président Trump est honnête en disant quelles sont les intentions américaines”, a ironisé Mohammad Javad Zarif.

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a déclaré que “toute exploitation illégale des ressources naturelles d’un Etat souverain sans le consentement de celui-ci est illégal”.

“C’est l’opinion que nous partageons. Nos collèges américains sont informés de notre position et nous la défendrons”, a-t-il ajouté.

Stephanie Nebehay et Babak Dehghanpisheh; Jean Terzian pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below