October 28, 2019 / 7:13 AM / 19 days ago

Argentine: Victoire des péronistes à l'élection présidentielle

Le candidat de centre gauche Alberto Fernandez est arrivé en tête de l'élection présidentielle en Argentine, devant le président sortant Mauricio Macri, une victoire qui marque le retour au pouvoir des péronistes, dans un pays miné par la récession et l'inflation, où un tiers des Argentins vit dans la pauvreté. /Photo prise le 27 octobre 2019/REUTERS/Magali Druscovich

BUENOS AIRES (Reuters) - Le candidat de centre gauche Alberto Fernandez est arrivé en tête de l’élection présidentielle en Argentine, devant le président sortant Mauricio Macri, une victoire qui marque le retour au pouvoir des péronistes, dans un pays miné par la récession et l’inflation, où un tiers des Argentins vit dans la pauvreté.

Après le dépouillement de 90% des bulletins de vote, Alberto Fernandez est crédité de 47,79%, devant le conservateur Mauricio Macri à 40,71%.

Le candidat de centre gauche est ainsi au-dessus du seuil d’au moins 45% des suffrages dont il avait besoin pour éviter un second tour, qui aurait été organisé le 24 novembre.

Macri, qui s’exprimait depuis son siège de campagne, a concédé sa défaite et félicité son adversaire. Il a invité Fernandez au palais présidentiel lundi matin pour discuter ensemble de la transition du pouvoir.

Alberto Fernandez a déclaré pour sa part qu’il allait collaborer “de toutes les manières possibles” avec Macri pour faire face à la situation économique désastreuse du pays.

Une foule de sympathisants du candidat péroniste s’est réunie devant son siège de campagne pour l’acclamer, alors que l’ambiance était plus silencieuse de l’autre côté de la ville dans les locaux de Macri.

“Cette victoire retentissante au premier tour est une expression très nette du peuple argentin”, a déclaré Felipe Solá, l’un des plus proches conseillers de Fernandez.

Le péroniste, dont la colistière est l’ancienne présidente Cristina Fernandez de Kirchner, était le favori du scrutin après sa victoire écrasante lors des primaires au mois d’août, reléguant Macri à plus de 15 points.

Bureau de Buenos Aires; Arthur Connan pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below