October 16, 2019 / 12:16 AM / a month ago

Le président de l'Equateur abroge la loi à l'origine de la contestation

Le président équatorien Lenin Moreno a signé lundi un décret abrogeant officiellement une loi qui mettait fin aux subventions au carburant et avait provoqué un vaste mouvement de contestation, principalement dans la capitale Quito (photo), où les heurts s'étaient intensifiés ces derniers jours. /Photo prise le 14 octobre 2019/REUTERS/Henry Romero

QUITO (Reuters) - Le président équatorien Lenin Moreno a signé lundi un décret abrogeant officiellement une loi qui mettait fin aux subventions au carburant et avait provoqué un vaste mouvement de contestation, principalement dans la capitale Quito, où les heurts s’étaient intensifiés ces derniers jours.

Il s’agit d’un revers important pour Lenin Moreno, qui avait amorcé au début du mois une réforme fiscale destinée à réduire le déficit budgétaire du pays dans le cadre d’un accord avec le Fonds monétaire internationale (FMI).

Parmi les mesures annoncées par le gouvernement le 1er octobre figurait la suppression des subventions au carburant, qui étaient en vigueur depuis 40 ans.

Le décret présidentiel signé lundi rétablit les prix du carburant à leur prix initial, jusqu’à nouvel ordre, dans l’attente qu’un compromis sur une nouvelle mesure soit trouvé avec les représentants de la communauté autochtone - au coeur du mouvement de contestation.

Moreno a cédé aux demandes des contestataires dimanche soir à l’issue d’une réunion avec les chefs de file du principal groupe autochtone. “Nous avons choisi la paix”, a dit le président lundi sur Twitter.

La décision de Moreno, qui s’était présenté durant la campagne électorale de 2017 comme l’héritier du dirigeant socialiste Rafael Correa auquel il a succédé, a permis de rétablir le calme à Quito lundi.

La capitale, que le gouvernement avait quitté par précaution, a été le théâtre d’affrontements violents entre forces de l’ordre et contestataires, et ce malgré l’imposition samedi d’un couvre-feu militaire.

Alexandra Valencia, avec Mitra Taj; Jean Terzian pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below