Incendie dans un centre de formation des Femen

dimanche 21 juillet 2013 14h30
 

PARIS (Reuters) - Un centre de formation du mouvement contestataire féministe Femen a été en partie dévasté par un incendie, qui n'a cependant pas fait de victime, dimanche matin dans le 18e arrondissement de Paris.

Selon le site internet des Femen, l'incendie a éclaté dans un bureau au deuxième étage de l'immeuble. Il a pu être rapidement maîtrisé par les pompiers. Les causes ne sont pas encore connues mais les Femen n'excluent pas un acte politique.

"Notre étage est complètement détruit par les flammes, le feu a progressé très vite et les pompiers nous ont dit que j'étais passée à deux minutes de l'asphyxie", a raconté Pauline Hillier, une des deux militantes qui dormaient sur place.

"Ça arrive après des menaces quotidiennes de nous tuer ou de nous brûler", a-t-elle ajouté. "Donc ça fait suffisamment d'éléments (...) pour qu'on puisse se poser la question de l'origine du sinistre."

Le mouvement s'est fait connaître depuis 2010 en multipliant les actions seins nus et poitrine badigeonnée de slogans à même la peau, jusque dans le monde arabe, contre les discriminations, le sexisme, l'homophobie, la prostitution, la religion, etc.

En France, où une de ses dirigeantes et fondatrices, l'Ukrainienne Inna Shevchenko, a obtenu début juillet l'asile politique, il a multiplié ces derniers mois les interventions pour défendre le droit au mariage pour tous.

Le nouveau timbre-poste à l'effigie de Marianne, dévoilé le 14 juillet par le président François Hollande et inspiré en partie du visage d'Inna Shevchenko, a ravivé les tensions entre opposants et partisans du mariage homosexuel.

Emmanuel Jarry, édité par Pascal Liétout