Dispositif de sécurité maintenu à Trappes

dimanche 21 juillet 2013 20h53
 

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a lancé dimanche un nouvel appel au calme après deux nuits d'incidents à Trappes et ses environs, dans les Yvelines, alors que l'opposition de droite accuse le gouvernement de laxisme.

Dans la matinée, le ministère avait annoncé le maintien jusqu'à nouvel ordre des renforts de police déployés à la suite des incidents de la nuit de vendredi à samedi dans cette ville située à l'ouest de Paris.

Selon le ministère et la police, des incidents de moindre importance ont encore eu lieu au cours de la nuit de samedi à dimanche à Trappes et dans des communes voisines et ont donné lieu à quatre nouvelles interpellations.

Une vingtaine de véhicules ont été brûlés ou endommagés dans le district d'Elancourt, a précisé le ministère.

"Un dispositif de sécurité conséquent sera maintenu jusqu'à ce que le calme revienne de manière pérenne", a-t-il ajouté.

En début de soirée, dimanche, Manuel Valls a pour sa part invité les parents à garder les mineurs à la maison.

"Chacun doit faire en sorte (...) que le calme revienne sur cette ville", a-t-il déclaré sur BFM-TV. "Cette nuit encore, les forces de l'ordre seront là pour rétablir le calme."

"Je n'admettrai en aucun cas qu'on s'attaque aux forces de l'ordre, aux institutions de la République, aux équipements de cette ville", a-t-il ajouté.

QUATRE HOMMES ÉCROUÉS   Suite...

 
Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a lancé dimanche un nouvel appel au calme après deux nuits d'incidents à Trappes et ses environs, dans les Yvelines, alors que l'opposition de droite accuse le gouvernement de laxisme. /Photo prise le 25 juin 2013/REUTERS/Charles Platiau