Deux journalistes français portés disparus en Syrie

vendredi 7 juin 2013 07h20
 

TOKYO (Reuters) - François Hollande a demandé vendredi la libération immédiate de deux journalistes français travaillant en Syrie avec qui le contact a été perdu.

Europe 1 a confirmé la disparition dans la région d'Alep (nord) d'un de ses reporters, Didier François, et d'Edouard Elias, un photographe.

"Nous sommes sans nouvelles de Didier et Edouard alors qu'ils faisaient route vers Alep. Les autorités françaises mettent tout en oeuvre pour nous donner des informations", a déclaré un porte-parole de la station.

"Le contact a en effet été perdu avec ces deux journalistes sans qu'on en connaisse encore exactement les conditions", a déclaré le président français lors d'une conférence de presse à Tokyo.

"Je demande que ces journalistes soient immédiatement libérés car ils ne sont pas représentants de quelque Etat que ce soit", a ajouté François Hollande.

"Ce sont des hommes qui travaillent pour que le monde reçoive des informations (...) Les journalistes doivent être traités comme des journalistes", a encore déclaré le président.

Elizabeth Pineau, avec Gérard Bon à Paris, édité par Jean-Stéphane Brosse

 
Vue d'Alep, en Syrie. François Hollande a demandé vendredi la libération immédiate de deux journalistes français travaillant en Syrie avec qui le contact a été perdu, dans cette région du Nord. /Photo d'archives/REUTERS/Muzaffar Salman