Un comité parlementaire prône une hausse des prix du tabac

jeudi 28 février 2013 12h21
 

PARIS (Reuters) - La lutte contre le tabagisme, qui tue chaque année 73.000 personnes en France, doit être renforcée, notamment par une augmentation "significative" des prix du tabac, peut-on lire dans un rapport de l'Assemblée nationale.

Le Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques, présenté jeudi par les députés Denis Jacquat (UMP) et Jean-Louis Touraine (PS), tous deux médecins, présente quinze propositions destinées à mieux lutter contre ce fléau.

Le tabagisme est actuellement responsable de plus d'un décès sur cinq chez les hommes en France, souligne le rapport qui rappelle qu'une étude publiée en 2006 avait estimé le coût social du tabagisme à environ 47 milliards d'euros.

Les fumeurs réguliers représentaient 29,1% de la population âgée de 15 à 75 ans en 2010 contre 27% en 2005, marquant ainsi une rupture après plusieurs années de baisse continue.

Outre une multiplication des contrôles, le comité propose de simplifier la fiscalité et de taxer à la même hauteur tous les produits du tabac en vue d'une augmentation "significative" des prix "plutôt que plusieurs augmentations de prix régulières et modérées à l'initiative des fabricants".

Il demande une application plus stricte de l'interdiction de fumer dans les lieux fermés et couverts recevant du public et de la généraliser à l'ensemble des enceintes sportives ainsi qu'aux terrasses n'étant pas totalement en plein air.

L'organisation d'une campagne de communication sur l'interdiction de vente aux mineurs et l'obligation de présenter une pièce d'identité lors de l'achat sont aussi prônées.

Le rapport insiste sur la nécessaire réduction de l'attractivité des produits du tabac en interdisant, par exemple, certains arômes et la publicité sur les lieux de vente.

Les substituts nicotiniques devraient être encouragés par leur remboursement intégral et une meilleure association des professionnels, en particulier les médecins généralistes.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

 
La lutte contre le tabagisme, qui tue chaque année 73.000 personnes en France, doit être renforcée, notamment par le biais d'une augmentation "significative" des prix du tabac, selon un rapport du Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques de l'Assemblée nationale. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau