Nouvelle baisse des prix des logements anciens au 4e trimestre

jeudi 28 février 2013 12h33
 

PARIS (Reuters) - Les prix des logements anciens en France métropolitaine ont poursuivi leur baisse au quatrième trimestre 2012, avec un recul de 0,3% qui fait suite à un autre de 0,6% (chiffré révisé) au troisième, selon les données provisoires publiées jeudi par l'Insee.

Il s'agit du cinquième trimestre consécutif de baisse de cet indice.

Sur l'ensemble de 2012, son recul atteint 1,7%.

Le chiffre du troisième trimestre 2012 avait été annoncé à -0,1% en première estimation puis corrigé à -0,4% à la faveur de la mise en place, début janvier, d'une nouvelle base de calcul de l'indice.

Les prix des appartements sont restés stables au dernier trimestre 2012 mais ceux des maisons se sont contractés de 0,5%.

En Ile-de-France, les prix des logements anciens ont progressé de 0,3% sous l'impact de la hausse des prix des maisons (+1,2%), alors que ceux des appartements ont reculé de 0,2%. Sur un an, ils sont en baisse de 0,7% (-0,6% pour les appartements et -1,0% pour les maisons).

En province, les prix ont diminué de 0,5% sur le trimestre, une évolution qui traduit une nette baisse des maisons (-0,9%) et une hausse de 0,1% des prix des appartements. Sur un an, le recul atteint 2,1% (-1,6% pour les appartements et -2,3% pour les maisons).

Sur l'ensemble de 2012, le nombre de transactions réalisées dans l'immobilier ancien est estimé à 709.000, soit une baisse de 11,9% par rapport à 2011.

Yann Le Guernigou

 
LE PRIX DES LOGEMENTS ANCIENS