Benoît XVI promet sa "soumission" au futur pape

jeudi 28 février 2013 15h54
 

par Philip Pullella

CITE DU VATICAN (Reuters) - Encore pape pour quelques heures, Benoît XVI a fait jeudi des adieux empreints d'émotion aux cardinaux qui éliront bientôt son successeur, auquel il a promis sa "soumission inconditionnelle."

"Je continuerai à être proche de vous par la prière, en particulier ces prochains jours afin que vous acceptiez pleinement l'action du Saint Esprit lors de l'élection du nouveau pape", a-t-il déclaré devant les prélats qui, pour la plupart, entreront bientôt en conclave.

"Que le Seigneur vous montre ce qu'il veut. Parmi vous se trouve le futur pape, à qui je déclare aujourd'hui ma soumission et mon respect inconditionnels", a-t-il ajouté.

"Pendant ces huit dernières années, nous avons vécu dans la foi de beaux moments de lumière radieuse sur la voie de l'Eglise, ainsi que des moments où les nuages ont assombri le ciel", a dit encore Benoît XVI.

Le pape faisait allusion aux scandales sexuels, à la publication non autorisée de ses documents privés et aux luttes intestines de la Curie, des crises qui ont émaillé ses huit années de pontificat et contribué à sa démission, la première d'un pape depuis six siècles.

"Restons unis, mes chers frères", s'est-il exclamé, se faisant l'écho des craintes exprimées par certains catholiques, pour qui le risque existe de voir le prochain pape revenir sur certaines décisions de son prédécesseur alors que ce dernier est encore en vie.

La dernière apparition publique de Benoît XVI sera réservée aux habitants de Castel Gandolfo, au sud de Rome, où se trouve la résidence d'été des papes, qu'il devait gagner en hélicoptère en fin d'après-midi.

A 20h00, lorsque sa renonciation prendra effet, les gardes suisses postés à l'entrée principale de ce palais du XVIIe siècle pour signifier sa présence quitteront simplement les lieux pour regagner le Vatican dans l'attente de la désignation de son successeur.   Suite...

 
Encore pape pour quelques heures -sa renonciation prendra effet à 20h-, Benoît XVI a fait jeudi des adieux empreints d'émotion aux cardinaux qui éliront bientôt son successeur, auquel il a promis sa soumission inconditionnelle. /Photo prise le 28 février 2013/REUTERS/Osservatore Romano