Inverser la courbe du chômage n'est "pas un voeu", déclare Sapin

mercredi 27 février 2013 13h04
 

PARIS (Reuters) - L'objectif d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année n'est pas "une déclaration en l'air", a déclaré mercredi le ministre de l'Emploi Michel Sapin alors que les chiffres du chômage ont atteint en janvier leur record de juillet 1997.

"Il ne s'agit pas d'une déclaration en l'air, il ne s'agit pas d'un voeu, il ne s'agit pas d'une promesse, il s'agit de la mobilisation de l'ensemble des outils en faveur de l'emploi", a déclaré Michel Sapin à la sortie du conseil des ministres.

"La mobilisation générale de tous, c'est cela qui nous permettra d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année 2013", a-t-il ajouté, précisant que François Hollande avait "explicitement confirmé cet objectif".

Le président de la République avait laissé entendre samedi, lors de la visite du Salon de l'agriculture, que cet objectif serait difficile à atteindre dès cette année en raison d'une croissance en berne.

La Commission européenne estime dans ses prévisions que le chômage devrait continuer à croître en France pour atteindre 10,7% de la population active cette année et 11,0% en 2014.

"C'est un objectif tenable", a jugé pour sa part la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem, qui a rejeté les accusations selon lesquelles le gouvernement utilise la "méthode Coué" sur le front du chômage.

Naomi Thebault et Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse

 
L'objectif d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année n'est pas "une déclaration en l'air", a déclaré le ministre de l'Emploi Michel Sapin alors que les chiffres du chômage ont atteint en janvier leur record de juillet 1997. /Photo prise 30 octobre 2012/REUTERS/Charles Platiau