Le pape fait ses adieux à la veille de sa démission

mercredi 27 février 2013 14h11
 

par Philip Pullella

CITÉ DU VATICAN (Reuters) - Benoît XVI a fait mercredi des adieux chargés d'émotion pour sa dernière audience générale, soulignant la gravité de sa décision d'être le premier pape à démissionner depuis des siècles et disant le faire "pour le bien de l'Eglise".

"J'ai pris cette décision en pleine conscience de sa gravité et de sa rareté mais aussi avec une profonde sérénité d'esprit", a déclaré Benoît XVI à la veille de son départ, devant une foule estimée à 150.000 personnes rassemblées place Saint-Pierre.

Bien que renonçant à ses fonctions, Benoît XVI a dit qu'il resterait au service de l'Eglise par la prière. Il a invité les fidèles à prier pour les cardinaux qui auront la "lourde tâche" de désigner son successeur, ainsi que pour ce dernier.

Le pape a souligné que son pontificat inachevé, qui aura duré à peine huit ans, avait eu ses moments de joie, mais aussi de difficultés.

A ces moments-là, "c'était comme si le Seigneur dormait", a-t-il dit, fréquemment interrompu par les applaudissements. "Il y a eu des moments où les eaux étaient agitées et où il y avait des vents contraires", a admis le pape, tout de blanc vêtu et assis sur un trône couleur ivoire sur les marches de la basilique Saint-Pierre.

Aimer l'Eglise, a-t-li dit, c'est "avoir le courage de faire des choix difficiles et dans l'angoisse, en ayant toujours à l'esprit le bien de l'Eglise et pas soi-même".

Le pape, qui est âgé de 85 ans, s'estime trop âgé et trop faible pour continuer à diriger une Église éclaboussée par une série de scandales - pédophilie, VatiLeaks, Banque du Vatican, etc. - et en proie à des rivalités au sein de la Curie.

"À TES CÔTÉS"   Suite...

 
Devant la foule des fidèles rassemblés place Saint-Pierre, à Rome, Benoît XVI a fait pour sa dernière audience générale des adieux empreints d'émotion. /Photo prise le 27 février 2013/REUTERS/Tony Gentile