L'immobilier s'enfonce dans la crise, les prix ploient

mardi 26 février 2013 09h22
 

PARIS (Reuters) - Le marché de l'immobilier résidentiel s'enfonce dans la crise, le cumul sur an des mises en chantier et des ventes annuelles de logements neufs affichant un recul de l'ordre de 20%, selon les données publiées mardi par le ministère de l'Egalité des territoires et du Logement.

Le nombre de logements neufs vendus l'année dernière est ressorti à 86.212, en baisse de 17,9% par rapport à 2011, le volume de transactions se stabilisant depuis le premier trimestre 2012 autour de 21.000 unités par trimestre contre plus de 30.000 encore au quatrième trimestre 2011.

Le nombre de logements neufs mis en vente a, quant à lui, reculé de 11,4% en 2012 par rapport à l'année précédente à 109.300 unités, l'offre s'adaptant à la demande comme le souligne le ministère qui fait état d'abandon ou de réorientation de programmes de construction.

Le nombre de mises en chantier accentue sa baisse avec une chute de plus de 20% en glissement annuel à 339.286 unités, à fin janvier.

Le recul du nombre de permis de construire est certes moins marqué à 7,5% sur un an et 495.573 unités à fin janvier, un niveau proche de l'objectif de 500.000 logements neufs annuels affichés par le gouvernement.

VACHES MAIGRES

"Faut-il pour autant comprendre que le potentiel d'activité est là et que rattrapage oblige, un rebond se profile ?", s'interroge Alexandre Mirlicourtois, économiste à l'institut Xerfi.

"Un autre scénario se dessine, celui d'un blocage bien plus sérieux, un scénario dans lequel de nombreux permis de construire restés dans les cartons seraient purement et simplement abandonnés", avance-t-il.

Pour lui, le retournement à la baisse des prix depuis le troisième trimestre 2011, bien que modéré avec un recul de 1,8% seulement sur un an a modifié les anticipations, comme en atteste l'évolution du solde d'opinion des promoteurs immobiliers sur les anticipations de prix au m2, actuellement 25 points en dessous de sa moyenne de long terme.   Suite...

 
Construction de logements à Marseille. Le marché de l'immobilier résidentiel s'enfonce dans la crise, le cumul sur an des mises en chantier et des ventes annuelles de logements neufs affichant un recul de l'ordre de 20%. /Photo prise le 15 février 2013/REUTERS/Jean-Paul Pélissier