Nouvelle charge de Mélenchon contre Hollande et Ayrault

dimanche 24 février 2013 10h41
 

PARIS (Reuters) - François Hollande "bat des records d'hypocrisie", le silence de Jean-Marc Ayrault sur les attaques du PDG américain de Titan est "consternant" et le Parti socialiste français est "arrogant et sectaire", déclare Jean-Luc Mélenchon dans Le Parisien Dimanche.

Le coprésident du Front de gauche et ancien candidat à l'élection présidentielle se livre à une nouvelle et violente charge contre le chef de l'Etat, son Premier ministre et son parti dans une interview accordée à ce journal.

"Hollande bat des records d'hypocrisie en faisant des discours sur la relance alors qu'il organise l'austérité", accuse notamment Jean-Luc Mélenchon.

Il estime que la politique du chef de l'Etat et de son gouvernement, qui s'efforcent notamment de réduire les déficits publics français, est un "contresens".

"Ayrault et Hollande ont sauté à pieds joints dans les sables mouvants de l'austérité ! Maintenant, plus ils vont se débattre, plus ils vont s'enfoncer !" déclare-t-il.

Quant au PS, il est "arrogant et sectaire", poursuit le dirigeant du Front de gauche, lui-même issu des rangs du Parti socialiste. "Cela ne rend que plus odieuse sa politique dure pour les faibles et faible pour les puissants."

Jean-Luc Mélenchon accuse notamment Jean-Marc Ayrault de complaisance à l'égard des grands patrons et des dirigeants de la finance internationale.

Il qualifie de "rustre arrogant" le PDG de Titan International, Maurice Taylor, qui a notamment accusé les salariés français de ne travailler que "trois heures par jour", dans un échange acerbe de missives avec le ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Jean-Luc Mélenchon impute au Premier ministre la responsabilité d'une telle "insolence".   Suite...

 
Dans une interview accordée au Parisien Dimanche, le coprésident du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon se livre à une nouvelle et violente charge contre François Hollande, qui "bat des records d'hypocrisie", et Jean-Marc Ayrault, dont il fustige le silence sur les attaques du PDG américain de Titan. Il qualifie également le Parti socialiste français d'"arrogant et sectaire". /Photo prise le 15 février 2013/REUTERS