La CE ouvre la voie à un report à 2014 de l'objectif 3% en France

vendredi 22 février 2013 12h14
 

BRUXELLES (Reuters) - Le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires a ouvert vendredi la voie à un report sous conditions de l'objectif de réduction du déficit public de la France sous les 3% à 2014, après l'annonce d'une prévision de 3,7% fin 2013.

La question sera débattue en mai après la publication de nouvelles prévisions économiques par la Commission européenne et la présentation par la France de son programme de stabilité.

"Si nos prévisions de printemps montraient que l'ajustement budgétaire structurel dépassait 1% par an en moyenne sur la période 2010-2013 et si des événements économiques négatifs et inattendus ayant des conséquences défavorables majeures pour les finances publiques se produisaient, alors le pacte de stabilité et de croissance permettrait de repousser à 2014 l'échéance pour ramener le déficit public nettement en dessous de 3%", a dit Olli Rehn lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Il a salué des avancées en France, jugeant que les efforts budgétaires, le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi et l'accord récent sur une réforme du marché du travail montraient que les défis étaient relevés.

Mais il a ajouté que la France devait poursuivre les réformes structurelles, en particulier pour assurer la viabilité financière à long terme du système de retraites.

Jean-Baptiste Vey et Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

 
Le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires Olli Rehn a ouvert vendredi la voie à un report sous conditions de l'objectif de réduction du déficit public de la France sous les 3% à 2014, après l'annonce d'une prévision de 3,7% fin 2013. /Photo prise le 15 février 2013/REUTERS/Sergei Karpukhin