Investigations judiciaires en cours à l'usine Spanghero

mardi 19 février 2013 18h45
 

TOULOUSE (Reuters) - Des investigations se sont déroulées mardi à l'usine Spanghero de Castelnaudary (Aude) dans le cadre de l'enquête préliminaire pour tromperie ouverte par le pôle santé publique du Tribunal de grande instance de Paris, a-t-on appris de source judiciaire.

"Depuis cet après-midi ont débuté les investigations menées dans le cadre de la phase judiciaire", a ajouté une source proche de l'enquête.

"La gendarmerie du Languedoc-Roussillon a apporté un concours d'enquêteurs de la région pour les appuyer dans les auditions et les perquisitions", a-t-on ajouté, indiquant qu'une dizaine d'enquêteurs étaient sur place.

"Ce sont des investigations et auditions ciblées. Ce n'est pas un déploiement de force".

Le pôle santé publique du tribunal de grande instance (TGI) de Paris s'est saisi la semaine dernière du scandale de la viande de cheval dans des plats préparés et a ouvert une enquête préliminaire pour tromperie.

L'enquête a été confiée au service national d'enquête de la Direction générale de répression des fraudes (DGCCRF) et aux gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique.

Jean Décotte, avec Chine Labbé à Paris, édité par Yves Clarisse

 
Des investigations se sont déroulées mardi à l'usine Spanghero de Castelnaudary (Aude) dans le cadre de l'enquête préliminaire pour tromperie ouverte par le pôle santé publique du Tribunal de grande instance de Paris. /Photo prise le 15 février 2013/REUTERS/Jean-Philippe Arles