Oscar Pistorius a tué de sang-froid, dit le procureur

mardi 19 février 2013 15h54
 

par David Dolan et Peroshni Govender

PRETORIA (Reuters) - L'athlète sud-africain Oscar Pistorius a tué sa compagne de sang-froid en tirant à quatre reprises chez lui à travers la porte verrouillée de la salle de bain, après avoir mis ses prothèses pour traverser la chambre, estime le ministère public.

Le mannequin Reeva Steenkamp, retrouvée morte jeudi dernier dans leur maison de Pretoria, a été atteinte de trois balles, a dit le procureur Gerrie Nel mardi devant le tribunal de Pretoria auquel le prévenu demandait sa remise en liberté sous caution. L'audience a été ajournée jusqu'à 07h00 GMT mercredi.

Oscar Pistorius, premier athlète doublement amputé à avoir concouru avec des valides lors de Jeux olympiques, à Londres l'été dernier, a de nouveau éclaté en sanglots alors que le procureur égrenait les détails de l'affaire.

Son avocat, Barry Roux, a lu une déclaration sous serment dans laquelle l'athlète mondialement connu dit avoir été "profondément amoureux" de la jeune femme qu'il fréquentait depuis le mois de novembre et n'avoir eu aucune intention de la tuer, expliquant la présence d'un pistolet de 9 mm sous son lit par le fait qu'il avait reçu des menaces de mort.

Il a précisé que lui et Reeva Steenkamp étaient allés se coucher mercredi, veille de la Saint-Valentin, peu après 22h00. Mais il s'est réveillé au milieu de la nuit et a pensé que quelqu'un s'était introduit chez lui.

Il dit s'être alors levé sans mettre ses prothèses et s'être dirigé vers la porte de la salle de bain, qui était fermée, pensant qu'un intrus avait réussi à pénétrer par la fenêtre de la pièce. Il a alors tiré à plusieurs reprises sur la porte avant de crier à Reeva Steenkamp d'appeler la police.

Réalisant qu'elle n'était plus dans le lit, Pistorius s'est emparé d'une batte de cricket pour défoncer la porte, et c'est là qu'il a découvert le corps de sa compagne étendu à terre.

Oscar Pistorius s'est dit "complètement mortifié par les événements et la perte dévastatrice de (s)a bien-aimée". Il a fondu en sanglots quand son avocat a lu sa déclaration sous serment, obligeant le juge Desmond Nair à suspendre l'audience pendant quelques minutes.   Suite...

 
Oscar Pistorius au tribunal de Pretoria. Le ministère public a jugé mardi que l'athlète sud-africain, inculpé du meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp, a tué de sang-froid en tirant à quatre reprises à travers la porte verrouillée de la salle de bain de sa villa après avoir mis ses prothèses pour traverser la chambre. /Photo prise le 19 février 2013/REUTERS/Siphiwe Sibeko