"La vague d'or", seul nouveau "trois étoiles" du Michelin

lundi 18 février 2013 13h40
 

PARIS (Reuters) - Le restaurant "La vague d'or", à Saint-Tropez, dans le Var, est le seul à rejoindre cette année le club fermé des "trois étoiles" au guide Michelin, devenant ainsi le 27e établissement de France à posséder trois macarons.

"La vague d'or" est ouvert d'avril à octobre dans un hôtel de luxe, la Résidence de la Pinède. Son chef, Arnaud Donckele, âgé de 35 ans seulement, a été formé par Alain Ducasse.

"La cuisine d'Arnaud Donckele est une expérience unique et mémorable", écrit Michael Ellis, directeur international des guides Michelin, dans un communiqué.

"Tous les critères étaient réunis pour l'obtention d'une troisième étoile", ajoute-t-il.

Interrogé sur i>TELE, le jeune chef a dit avoir une forte pensée pour sa famille et son propriétaire.

"C'est une grosse charge d'émotion", a-t-il dit à l'issue d'une conférence de presse à Paris. "Pendant 30 minutes, vous avez le magnétoscope de votre carrière qui revient."

Le guide Michelin 2013, qui sera en vente à partir du 1er mars, ne compte qu'un nouveau trois étoiles mais décerne leur deuxième étoile à cinq restaurants.

Cela porte le nombre de restaurants deux étoiles à 82, tandis que 39 restaurants obtiennent leur première étoile - ils sont désormais 487 dans ce cas.

Au total, 596 restaurants français sont étoilés dans cette nouvelle édition du guide.

En 2012, le restaurant "Flocons de sel", à Megève, avait été le seul à obtenir une troisième étoile.

Chine Labbé, édité par Emmanuel Jarry

 
Collections de guides Michelin au siège du groupe, à Paris. Le restaurant "La vague d'or", à Saint-Tropez, dans le Var, est le seul à rejoindre cette année le club fermé des "trois étoiles" dans le guide, devenant ainsi le 27e établissement de France à posséder trois macarons. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen