Cécile Duflot n'exclut pas d'être candidate à Paris

dimanche 17 février 2013 12h15
 

PARIS (Reuters) - La ministre du Logement, Cécile Duflot, n'exclut pas d'être candidate à la mairie de Paris en 2014, ce qui pourrait faire de ces élections municipales un combat de femmes.

Alors que Nathalie Kosciusko-Morizet et Rachida Dati, du côté UMP et Anne Hidalgo, pour le Parti socialiste, se sont déjà déclarées, l'ancienne chef de file des écologistes évoque cette possibilité dans le Journal du dimanche (JDD).

"Je n'ai pas pris de décision. Quand j'avais décidé de ne pas être candidate à la présidentielle, je l'avais dit plus de dix-huit mois avant et de façon très nette", dit l'ancienne secrétaire nationale d'Europe-Ecologie-Les Verts (EELV).

"Quand je ne dis pas que les choses sont exclues, c'est qu'elles ne le sont pas. Rien n'est exclu", ajoute-t-elle.

Interrogée sur Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP), qui a déclaré sa candidature jeudi, Cécile Duflot estime "qu'elle est l'une des seules dans son parti à avoir une sensibilité à la crise écologique".

"Mais elle reste une adversaire politique, qui manie parfois trop bien le flou, notamment sur les questions de société. Je pense surtout que les Parisiens attendent autre chose que la précipitation sur les prochaines élections", dit-elle.

Gérard Bon

 
La ministre du Logement, Cécile Duflot, n'exclut pas d'être candidate à la mairie de Paris en 2014, dans un entretien accordé au Journal du dimanche. /Photo prise le 5 décembre 2013/REUTERS/Charles Platiau