"NKM" serait battue à Paris par Anne Hidalgo

vendredi 15 février 2013 19h12
 

PARIS (Reuters) - Nathalie Kosciusko-Morizet, qui a annoncé jeudi sa candidature à la mairie de Paris en 2014, arriverait en tête des primaires à droite mais serait battue par la socialiste Anne Hidalgo, selon un sondage Opinionway pour Le Figaro et LCI publié vendredi.

Dans cette enquête réalisée en grande partie avant l'annonce de la député-maire de Longjumeau (Essonne), l'ex-ministre de l'Ecologie obtiendrait 57% des voix dans le cadre de la primaire prévue par l'UMP entre la mi-avril et la mi-mai.

Elle devancerait largement la maire du VIIe arrondissement Rachida Dati (11%), celui du Ie Jean-François Legaret (4%) et l'élu du XVIIIe Pierre-Yves Bournazel (2%).

Au premier tour des élections municipales, l'ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2012 obtiendrait 34% face à Anne Hidalgo (35%). Au second tour, la dauphine du maire sortant Bertrand Delanoë l'emporterait largement avec 55% des voix face à NKM (45%).

Dans le cas d'une confrontation avec François Fillon, Anne Hidalgo ferait jeu égal avec l'ancien Premier ministre au premier tour (35%) et l'emporterait au second tour par 54% contre 46%.

La candidature de François Fillon est souhaitée par 44% des Parisiens et par 63% des sympathisants de droite. Mais ce dernier a implicitement renoncé à se présenter.

Le principe de primaires ouvertes aux sympathisants UMP (et non aux seuls adhérents) recueille un large soutien auprès de l'ensemble des parisiens inscrits sur les listes électorales dont 86% se disent favorables à cette mesure.

Vingt-cinq pour cent des sympathisants de droite inscrits sur les listes électorales, dont 33% UMP, se disent prêts à participer à ces primaires.

Le sondage a été réalisé du 13 au 15 février auprès d'un échantillon de 830 habitants de Paris inscrits sur les listes électorales âgés de 18 ans et plus, lui-même extrait d'un échantillon de 972 personnes.

Marine Pennetier, édité par Gérard Bon

 
Nathalie Kociusko-Morizet, dans un café parisien. NKM, qui a annoncé jeudi sa candidature à la mairie de Paris en 2014, arriverait en tête des primaires à droite, mais serait battue par la socialiste Anne Hidalgo, créditée de 55% des suffrages au second tour des municipales, selon un sondage Opinionway pour Le Figaro et LCI publié vendredi. /Photo prise le 15 février 2015/REUTERS/Charles Platiau