Les élections de deux députés français de l'étranger invalidées

vendredi 15 février 2013 11h58
 

PARIS (Reuters) - Le Conseil constitutionnel a annulé vendredi l'élection de deux députés socialistes des Français de l'étranger en raison de manquements en matière de comptes et de financement de leur campagne électorale, et les a déclarés inéligibles pour un an.

Les "sages" ont invalidé l'élection de Corinne Narassiguin dans la première circonscription des Français de l'étranger (Amérique du Nord). Elle avait battu en juin dernier Frédéric Lefebvre, ancien secrétaire d'Etat et porte-parole de l'UMP.

L'élection de Daphna Poznanski-Benhamou, qui avait battu l'UMP Valérie Hoffenberg, a également été annulée dans la huitième circonscription des Français de l'étranger (Italie, Grèce, Turquie, Israël).

Dans ces deux circonscriptions plusieurs candidats ont été également été déclarés inéligibles pour un an pour les mêmes raisons, notamment un rejet de leurs comptes par la Commission nationale des comptes de campagnes (CNCCFP).

En tout, sept élections ont été invalidées depuis les élections de juin sur 577 circonscriptions.

Pour la première fois, les Français de l'étranger ont pu voter pour les législatives après la création de onze circonscriptions à travers le monde. Contre toute attente, la gauche avait remporté huit de ces onze circonscriptions.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

 
Le Conseil constitutionnel a annulé vendredi l'élection de deux députés socialistes des Français de l'étranger en raison de manquements en matière de comptes et de financement de leur campagne électorale et les a déclarés inéligibles pour un an. /Photo d'archives/REUTERS/Ronan Lietar