Expérimentations dans neuf régions pour la parité au travail

jeudi 14 février 2013 17h00
 

TOULOUSE (Reuters) - La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem a donné jeudi le coup d'envoi à des expérimentations dotées de 18 millions d'euros visant à remédier aux écarts de salaires entre hommes et femmes ou au manque de mixité de certains métiers.

Neuf régions pilotes, dont Midi-Pyrénées, ont été choisies pour mener ces expériences.

La ministre a souhaité l'émergence de "réponses innovantes" sur cette question, estimant que les lois successives n'avaient pas suffi à combler les écarts de salaires, "de l'ordre de 25% en moyenne", ou les différences d'opportunités professionnelles.

"Au bout d'un an, l'ensemble des réponses qui auront été proposées dans les neuf régions seront mises sur la table et nous verrons ce qui a le mieux marché, l'idée étant de le généraliser au niveau national", a ajouté Najat Vallaud-Belkacem dans son discours.

La ministre a visité dans la matinée les locaux de l'entreprise toulousaine Athos, qui propose notamment une formation de "contrôleur aéronautique" à destination des femmes

La porte-parole du gouvernement a insisté sur la nécessité de mettre en place notamment des actions de sensibilisation et d'orientation à l'école pour faire tomber les stéréotypes.

"Je parle de mixité des métiers au sens strict", a-t-elle expliqué, soulignant que la moitié des Françaises actives figurent dans seulement 11 filières de métiers sur 86.

"Il ne s'agit pas simplement d'envoyer les jeunes femmes dans les métiers de l'aéronautique, il s'agit aussi d'envoyer les jeunes hommes vers les métiers du social ou de l'accompagnement à domicile."

Jean Décotte, édité par Yves Clarisse

 
La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem a donné jeudi le coup d'envoi à des expérimentations dotées de 18 millions d'euros visant à remédier aux écarts de salaires entre hommes et femmes ou au manque de mixité de certains métiers. /Photo d'archives/REUTERS/Luke MacGregor