Visite à forte dimension économique pour Hollande en Inde

jeudi 14 février 2013 16h06
 

par Elizabeth Pineau

NEW DELHI (Reuters) - François Hollande a entamé jeudi une visite d'Etat à forte dimension économique en Inde, où le président français a dit vouloir "élargir" un partenariat déjà "exceptionnel", même si peu de contrats devraient être signés pendant son séjour.

Une cinquantaine de chefs d'entreprises et six ministres accompagnent le président français chez le géant peuplé de plus d'1,3 milliard d'habitants qui accueille les premiers pas du président français dans un grand pays d'Asie.

L'un des buts affichés est d'offrir un environnement favorable à de futurs contrats dans un pays où travaillent déjà plus de 650 entreprises françaises.

Le chef de l'Etat et le Premier ministre indien Manmohan Singh ont évoqué des "progrès" dans les discussions entre Paris et New Delhi concernant la vente record à l'Inde de 126 avions Rafale construits par le français Dassault Aviation.

Selon des sources indiennes, ce contrat tant espéré par le constructeur français, qui n'a encore jamais vendu son avion de chasse à l'export, pourrait avoir être conclu en juillet. Présent à New Delhi, le PDG du groupe, Eric Trappier, s'est déclaré "résolument optimiste".

Un accord portant sur la livraison de 50 hélicoptères par Eurocopter (groupe EADS) à l'indien Aviators a été signé à l'occasion de la visite présidentielle.

François Hollande et ses hôtes ont aussi évoqué la coopération en matière de nucléaire civil, notamment le projet, à confirmer, de fourniture de deux réacteurs EPR construits par Areva à la centrale de Jaitapur.

"CHACUN DANS SON RÔLE"   Suite...

 
François Hollande et le Premier ministre indien Manmohan Singh, à New Dehli. Le président a entamé jeudi une visite d'Etat à forte dimension économique en Inde, où il a dit vouloir "élargir" un partenariat déjà "exceptionnel", même si peu de contrats devraient être signés pendant son séjour. /Photo prise le 14 février 2013/REUTERS/B Mathur