Juppé croit sentir l'envie de Sarkozy pour 2017

mercredi 13 février 2013 16h40
 

PARIS (Reuters) - Alain Juppé a dit mercredi qu'il croyait "sentir" chez Nicolas Sarkozy, dont il a été le ministre des Affaires étrangères, une envie de se présenter à l'élection présidentielle de 2017.

Une large majorité de sympathisants UMP souhaitent voir l'ancien chef de l'Etat revenir dans la vie politique et se porter candidat de la droite en 2017, selon un récent sondage.

Nicolas Sarkozy "est là, il suit l'actualité politique avec beaucoup d'attention, on se téléphone de temps en temps et je vois qu'il est très vigilant", a déclaré le maire UMP de Bordeaux dans le cadre de l'émission Questions d'Info sur LCP, France Info et Dailymotion, en partenariat avec Le Monde et l'AFP.

À la question "a-t-il envie de se présenter en 2017?", Alain Juppé a répondu : "Je crois sentir ça (...) mais enfin bon, je ne répondrai pas à sa place."

Depuis son retrait de la vie politique suite à sa défaite à la présidentielle, Nicolas Sarkozy effectue des déplacements à l'étranger pour des conférences ou des visites privées.

Il n'est sorti de sa réserve qu'une fois, en août dernier, pour appeler à une action internationale pour arrêter la répression en Syrie.

"Il n'y a aucun changement du côté de Nicolas Sarkozy", a-t-on indiqué mercredi dans son entourage. "Aujourd'hui, son état d'esprit est le même, c'est quelqu'un qui est en retrait de la vie politique."

En octobre dernier, l'ancien président a déclaré lors d'une conférence à New York aspirer à "une nouvelle vie". Selon Le Canard enchaîné, il aurait alors confié à l'un de ses visiteurs éprouver la nécessité "morale" de se présenter en 2017.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

 
Alain Juppé a dit mercredi qu'il croyait "sentir" chez Nicolas Sarkozy, dont il a été le ministre des Affaires étrangères, une envie de se présenter à l'élection présidentielle de 2017. /Photo d'archives/REUTERS/Lionel Bonaventure/Pool