Coup de filet dans les milieux kurdes dans le Sud-Ouest

mardi 12 février 2013 12h37
 

BORDEAUX (Reuters) - Quinze personnes ont été interpellées mardi à Bordeaux et Toulouse dans les milieux kurdes dans le cadre d'une enquête sur des tentatives d'extorsion de fonds au profit du mouvement rebelle PKK, a-t-on appris de source proche du dossier.

La plupart d'entre elles ont été arrêtées à Bordeaux et toutes ont été placées en garde à vue dans les locaux de la DIPJ de Bordeaux qui a mené l'enquête avec les policiers de la sous-direction anti-terroriste (SDAT).

L'enquête antiterroriste préliminaire ouverte en mars 2012 a abouti à cette vague d'arrestations dans des milieux proches du Parti des travailleurs du Kurdistan considéré comme mouvement terroriste par la Turquie, l'Union européenne et les Etats-Unis.

Claude Canellas, édité par Yves Clarisse