Retrait de produits à la viande en France et table ronde lundi

dimanche 10 février 2013 21h22
 

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français réunira lundi les professionnels de la viande à la suite de la découverte de viande de cheval dans des plats au boeuf dans plusieurs pays européens, qui a conduit des grandes enseignes françaises à retirer des produits de leurs rayons.

Les ministres de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, de la Consommation, Benoît Hamon, et de l'Agroalimentaire, Guillaume Garot, recevront les professionnels de l'abattage, de la commercialisation des viandes, de la transformation et de la distribution à 16h30 (15h30 GMT) au ministère de l'Economie.

Ils doivent discuter de la traçabilité des viandes, des mesures prises à la suite de la découverte de viande de cheval dans des plats censés ne contenir que du boeuf, et d'un renforcement des contrôles, précisent les trois ministères dans un communiqué commun.

Six enseignes ont annoncé dimanche avoir retiré certains produits de leurs rayons : Auchan, Casino, Carrefour, Cora, Monoprix et Picard.

Ces lasagnes, moussakas, hachis, cannellonis, ou encore spaghettis bolognaises commercialisés par Findus et Comigel ont été retirés "du fait d'une non conformité d'étiquetage quant à la nature de la viande", a expliqué la Fédération du commerce et de la distribution dans un communiqué.

Des enquêtes ont été ouvertes à Paris et à Londres pour déterminer la chaîne des responsabilités dans la commercialisation de viande chevaline en provenance de Roumanie. Les autorités françaises et britanniques ont promis des sanctions.

"AUCUNE INDULGENCE"

"Nous serons extrêmement fermes, que les Français soient parfaitement rassurés : aucune indulgence, aucune indulgence", a dit Guillaume Garot sur I>Télé.

"Il y a eu une faille, un dysfonctionnement, des gens qui ont voulu passer au travers des mailles du filet, donc s'il faut resserrer les mailles du filet, nous le ferons", a-t-il ajouté.   Suite...

 
Auchan, Casino, Carrefour, Cora, Monoprix et Picard ont retiré des produits Findus et Comigel de la vente, après la découverte en Europe de viande de cheval dans des plats au boeuf. /Photo prise le 8 février 2013/REUTERS/Suzanne Plunkett