8 février 2013 / 17:48 / il y a 5 ans

De la viande de cheval dans des lasagnes surgelées "au boeuf"

LONDRES (Reuters) - Le gouvernement britannique s‘est indigné vendredi après l‘aveu fait par plusieurs entreprises alimentaires que certains de leurs produits censés être faits de viande de boeuf contenaient de la viande de cheval.

Le gouvernement britannique s'est indigné vendredi après l'aveu fait par le fabricant de produits surgelés Findus que certains de ses produits censés être faits de viande de boeuf contenaient de la viande de cheval. Findus Suède a également rappelé des milliers de lots de "lasagnes de boeuf" surgelés après des tests montrant qu'ils contenaient de la viande de cheval. /Photo prise le 8 février 2013/REUTERS/Chris Helgren

A Paris, le ministre de l‘Agriculture, Stéphane Le Foll, a assuré qu‘une enquête serait menée.

“Il doit y avoir correspondance entre le contenant et le contenu. Il ne peut pas être acceptable de vendre un produit pour telle ou telle destination avec tel ou tel contenu qui ne soit pas celui que les consommateurs trouvent dans leur assiette”, a-t-il déclaré sur BFM TV.

Le fabricant de produits surgelés Findus a confirmé jeudi, à la suite de tests menés par l‘agence de sécurité alimentaire britannique FSA (Food Standards Agency), que ses lasagnes “de boeuf” contenaient plus de 60% de viande de cheval.

L‘antenne britannique de Findus a commencé cette semaine à rappeler les lots concernés, après avoir été avertie par l‘un de ses fournisseurs, le français Comigel.

De son côté, Comigel, dont le siège est à Metz, dit avoir identifié “le fournisseur responsable” et avoir “retiré tous les produits liés à ce fournisseur”.

La société ajoute avoir reçu la confirmation de la part des services vétérinaires du Luxembourg et des autorités françaises que la présence de viande chevaline “ne soulevait pas de questions de santé publique”.

Findus Suède a dit vendredi avoir aussi rappelé des milliers de lots de “lasagnes de boeuf” surgelés après des tests montrant qu‘ils contenaient de la viande de cheval.

Une enquête avait été lancée il y a quelques semaines en Grande-Bretagne à la suite de la découverte de produits non conformes vendus dans les supermarchés Tesco et dans des restaurants de la chaîne Burger King.

Dans un pays où la consommation de viande de cheval est considérée par beaucoup avec horreur, l‘affaire fait grand bruit et a incité le gouvernement à prendre position.

“Nous examinons à l‘heure actuelle deux incidents qui sont apparus, qui constituent en soi des délits”, a déclaré vendredi la porte-parole du Premier ministre David Cameron.

La FSA a exigé des détaillants et de leurs fournisseurs qu‘ils procèdent à des analyses généralisées de tous les produits à base de boeuf et qu‘ils lui fournissent leurs conclusions avant le 15 février.

Priée de dire si David Cameron continuerait à manger des plats préparés à base de boeuf, sa porte-parole a répondu qu‘il se conformerait aux consignes de la FSA.

Cette dernière a recommandé de ne pas consommer de lasagnes Findus, tout en soulignant que la consommation de ce produit ne présentait a priori aucun risque sanitaire.

Mohammed Abbas et Neil Maidment, Guy Kerivel et Pascal Liétout pour le service français, édité par Gérard Bon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below