Le sommet sur le budget de l'UE toujours dans l'impasse

jeudi 7 février 2013 22h39
 

par Julien Ponthus et Emmanuel Jarry

BRUXELLES (Reuters) - Les négociations sur le budget 2014-2020 de l'Union européenne étaient toujours dans l'impasse jeudi soir malgré près de sept heures d'efforts de conciliation déployés par le président du Conseil européen.

Herman Van Rompuy n'a pas été en mesure de présenter de nouvelles propositions de budget à l'ouverture de la première séance de travail des chefs d'Etat et de gouvernement du fait de divergences persistantes sur les chiffres clés.

Le début du sommet de Bruxelles a été retardé plus de cinq heures et demie pour lui permettre de rapprocher les points de vue lors de contacts avec les principaux dirigeants de l'UE.

Selon des diplomates européens, en fin de journée, il n'a pu que constater l'impossibilité de présenter un texte pouvant faire consensus.

"Il n'y aura pas de nouvelles propositions", a dit à Reuters une source européenne peu avant que les chefs d'Etat et de gouvernement ne se retrouvent en séance plénière.

D'autres sources européennes l'ont confirmé. L'une d'elles a cependant nuancé cette information en précisant qu'il n'y avait pas de nouveau texte "pour le moment".

Herman Van Rompuy a appelé les Vingt-Sept à faire preuve d'esprit de compromis pour doter l'UE d'un budget à même de faire face à la crise. "Nous n'y sommes pas encore, commençons le travail", a-t-il lancé au début de la réunion.

Quelques instants auparavant, le ministre français des Affaires européennes, Bernard Cazeneuve, avait estimé que l'équilibre nécessaire à un compromis n'avait pas encore été atteint et qu'on ne pouvait pas garantir qu'il le serait.   Suite...

 
De gauche à droite, le président roumain Traian Basescu, le Premier ministre finlandais Jyrki Katainen, la présidente lituanienne Dalia Grybauskaite, le Premier ministre danois Helle Thorning Schmidt, le Premier ministre estonien Andrus Ansip et le président du Conseil européen Herman Van Rompuy, à Bruxelles. Les négociations sur le budget 2014-2020 de l'Union européenne étaient toujours dans l'impasse jeudi soir malgré près de sept heures d'efforts de conciliation déployés par le président du Conseil européen. /Photo prise le 7 février 2013/REUTERS/Yves Herman