L'intervention au Mali a coûté 70 millions d'euros

jeudi 7 février 2013 13h19
 

PARIS (Reuters) - L'intervention militaire française au Mali, qui a coûté 70 millions d'euros à ce jour, représente "un gros effort" financier pour la France, a déclaré jeudi Laurent Fabius.

"Ça représente un gros effort pour la France, il faut le souligner, bien sûr", a déclaré le ministre français des Affaires étrangères sur BFM TV et RMC.

Le budget annuel pour les opérations extérieures est de 630 millions d'euros. L'opération de 2011 en Libye, qui a duré sept mois, avait coûté à la France environ 300 millions d'euros.

Quatre semaines après le lancement de l'opération Serval, c'est le transport des soldats et de leur équipement qui a coûté le plus cher, avec 10.000 tonnes de matériel acheminées au Mali, a expliqué jeudi le ministère français de la Défense.

"Le coût ne contraindra pas la France à abandonner d'autres théâtres d'opération", a déclaré jeudi son porte-parole le général Martin Klotz lors d'une conférence de presse.

La France envisage d'entamer dès mars prochain le mouvement de retrait de ses forces du Mali mais n'a pour l'heure entamé aucun mouvement de retrait et continue à prendre pour cible des dépôts logistiques et des centre d'entraînement de djihadistes.

L'opération Serval mobilise aujourd'hui 4.000 soldats français sur le sol malien, a annoncé la Défense.

Quelque 2.800 soldats africains sont aujourd'hui déployés dans le cadre de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma), un contingent auquel il convient d'ajouter 1.800 Tchadiens.

Le déploiement de la Misma permet aux troupes françaises de désengager des éléments pour les envoyer plus du Nord, a expliqué le ministère français de la Défense.

Chine Labbé et Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

 
Soldats français à Tombouctou. L'intervention militaire française au Mali a coûté 70 millions d'euros à ce jour. /Photo prise le 31 janvier 2013/EUTERS/Benoît Tessier