Le mariage gay approuvé en première lecture en Grande-Bretagne

mardi 5 février 2013 22h15
 

par Andrew Osborn

LONDRES (Reuters) - Les députés britanniques ont adopté mardi en première lecture un projet de loi reconnaissant le droit au mariage des homosexuels, lors d'un vote qui a divisé le Parti conservateur et entamé l'autorité du Premier ministre conservateur, David Cameron.

Le projet de loi a été voté par la Chambre des Communes avec le soutien de l'opposition par 400 voix contre 175. Les états-majors des partis politiques n'ayant pas donné de consigne de vote, les députés ont voté selon leur conscience, et c'est ainsi que plus de la moitié des 303 députés des Tories ont voté contre ou se sont abstenus.

Au cours d'un débat qui a duré plus de six heures, nombre d'élus conservateurs se sont relayés pour dénoncer le projet, parlant d'une faute morale, estimant qu'il n'était pas une priorité mais plutôt de nature à diviser inutilement les Tories.

Pour le député conservateur Gerald Howarth, qui faisait écho aux objections de nombre de ses collègues, le gouvernement n'a pas reçu mandat pour mettre en oeuvre un "changement social et culturel profond".

"Ce n'est pas une évolution, c'est une révolution", renchérissait devant la chambre des Communes Edward Leigh, un autre élu des Tories, pour qui le mariage est "par nature une union hétérosexuelle".

David Cameron a estimé que l'issue du vote était "un pas en avant pour notre pays".

La procédure parlementaire va se poursuivre désormais avec transmission du projet à la Chambre des lords et retour en seconde lecture à la Chambre des communes au début de l'été.

Le projet de loi propose d'autoriser les mariages entre homosexuels en Angleterre et au pays de Galles en 2014. Il ouvre aussi la possibilité pour les couples homosexuels ayant contracté des unions civiles de les transformer en mariage.   Suite...

 
Manifestation en faveur du mariage pour les couples homosexuels devant le Parlement à Londres. CLes députés britanniques ont adopté mardi en première lecture un projet de loi reconnaissant le droit au mariage des homosexuels qui a divisé le Parti conservateur en deux. /Photo prise le 5 février 2013/REUTERS/Luke MacGregor