L'UOIF dénonce des actes de vandalisme sur trois mosquées

lundi 4 février 2013 16h24
 

PARIS (Reuters) - L'Union des organisations islamiques de France (UOIF) a condamné lundi des actes de vandalisme commis sur les murs de trois mosquées à la fin de la semaine dernière, s'inquiétant de l'augmentation des actes d'islamophobie.

"L'UOIF condamne avec la plus grande fermeté ces actes de vandalisme", découverts sur les murs de mosquées à Besançon (Doubs) et Ozoir-la-Ferrière (Seine-et-Marne), déclare-t-elle dans un communiqué.

"Des étoiles de David, des croix gammées et des slogans hostiles aux étrangers ont été tagués sur les façades, les portes et les murs", précise ce communiqué.

L'UOIF dit également s'inquiéter de l'augmentation des actes d'islamophobie en France et du silence de la classe politique française dans la condamnation de ces agissements.

Marion Douet, édité par Yves Clarisse