Poursuite à l'Assemblée du débat sur le mariage gay

dimanche 3 février 2013 14h21
 

PARIS (Reuters) - Les députés français ont poursuivi dimanche dans un climat parfois tendu l'examen du projet de loi qui ouvre le mariage et l'adoption aux couples homosexuels.

L'opposition, l'UMP principalement, continue sa bataille contre le gouvernement et sa majorité en défendant un par un ses nombreux amendements, multipliant les prises de parole, les rappels au règlement et les demandes de suspension de séance qui freinent le déroulement du débat.

La tension est remontée de quelques crans à mi-journée lorsque les députés ont examiné et rejeté par 220 voix contre 111 une série d'amendements UMP visant à limiter la procréation médicalement assistée (PMA) - appelée également assistance médicale à la procréation (AMP) - aux couples hétérosexuels souffrant d'une infertilité à caractère pathologique.

Puis lorsque Marie-George Buffet (PC), à titre personnel, et Noël Mamère, au nom du groupe écologiste, ont défendu un amendement visant à ouvrir la PMA aux couples de lesbiennes.

Ces amendements ont été, comme prévu, massivement rejetés par 217 voix contre 20. Le gouvernement et le groupe socialiste ont rappelé que ce sujet serait traité dans un autre projet de loi, un texte sur la famille qui devrait être présenté en conseil des ministres en mars. L'UMP a exprimé sa plus vive opposition.

Sur les quelque 5.000 amendements déposés sur ce texte comptant une vingtaine d'articles, il restait dimanche à mi-journée environ 4.000 amendements à examiner.

Les députés ont adopté samedi par 249 voix contre 97 l'article premier de ce texte, un article-clé puisqu'il supprime l'exigence de la différence des sexes comme condition du droit au mariage.

L'examen du texte, engagé mardi dernier, devrait durer deux semaines, week-ends compris, un vote solennel sur l'ensemble du texte étant prévu le mardi 12 février.

Il est rare que l'Assemblée siège le week-end. C'est le 24 octobre 2009 que les députés ont siégé pour la dernière fois un samedi et le 11 juillet 2004 un dimanche.

Emile Picy, édité par Sophie Louet

 
Les députés poursuivent dimanche dans un climat parfois tendu l'examen du projet de loi qui ouvre le mariage et l'adoption aux couples homosexuels. Les députés ont adopté samedi par 249 voix contre 97 l'article premier de ce texte, un article clé puisqu'il supprime l'exigence de la différence des sexes comme condition du droit au mariage. /Photo prise le 29 janvier 2013/REUTERS/Charles Platiau