Le deuxième homme arrêté dans l'affaire Merah a été relâché

samedi 2 février 2013 11h01
 

PARIS (Reuters) - Un homme placé en garde à vue mardi dans le cadre de l'enquête sur les complicités dont aurait pu bénéficier Mohamed Merah a été remis en liberté dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Cet homme avait été interpellé mardi à Toulouse avec un autre homme qui a été relâché jeudi soir sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui.

Les deux hommes, une "connaissance" de Mohamed Merah et un membre d'une cellule salafiste de Toulouse, âgés de 28 et 30 ans, avaient été transférés au siège de la DCRI, à Levallois-Perret, près de Paris.

Se réclamant d'Al Qaida, Mohamed Merah a tué sept personnes en mars 2012 à Montauban et Toulouse, parmi lesquelles trois enfants juifs. Le jeune Français a été abattu par la police venue l'arrêter, après un siège de son domicile plus de 30 heures.

Nicolas Bertin, édité par Marine Pennetier