Dix millions de Français frappés par la crise du logement

vendredi 1 février 2013 07h18
 

PARIS (Reuters) - Dix millions de personnes sont affectées par la crise du logement en France, selon le 18e rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre sur l'état du mal-logement publié vendredi.

Il s'agit du premier rapport publié depuis la prise de fonction de François Hollande qui a signé en février 2012 le "contrat social" de la Fondation qui prévoit la production de 500.000 logements par an, dont 150.000 sociaux.

Reçue à l'Elysée jeudi matin, une délégation de la Fondation Abbé Pierre a décrit un "chef de l'Etat très au fait du problème et de la situation".

"Il a déclaré qu'il ne renierait aucun des engagements pris l'année dernière en dépit de la situation budgétaire et économique actuelle", a dit à Reuters le délégué général de la Fondation, Patrick Doutreligne.

François Hollande devrait effectuer très prochainement un déplacement sur le thème du logement au cours duquel il pourrait annoncer une série de mesures.

Six ans après la mort de l'Abbé Pierre, la fondation éponyme recense 685.142 personnes privées de domicile personnel, dont 133.000 sans domicile, 18.142 en résidence sociale, 38.000 en chambre d'hôtel, 85.000 dans des "habitations de fortune" et 411.000 contraintes de vivre chez des tiers.

Quelque 2,7 millions de personnes vivent par ailleurs dans des conditions de logement jugées "très difficiles", sans confort ou très surpeuplé. Le rapport fait également état de 172.847 personnes vivant dans des logements meublés et 71.188 gens du voyage ne pouvant accéder à une aide d'accueil.

Au total, ce sont plus de 3,6 millions de personnes qui sont mal logées. S'ajoutent 5 millions de personnes fragilisées par rapport au logement, c'est-à-dire occupant une copropriété en difficulté, un logement surpeuplé, ou devant faire face à des impayés.

ENGAGEMENTS   Suite...

 
Centre pour SDF, à Nice. Selon le 18e rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre sur l'état du mal-logement publié vendredi, dix millions de personnes sont affectées par la crise du logement en France. La fondation recense 685.142 personnes privées de domicile personnel, dont 133.000 sans domicile, 18.142 en résidence sociale, 38.000 en chambre d'hôtel, 85.000 dans des "habitations de fortune" et 411.000 contraintes de vivre chez des tiers. /Photo prise le 19 décembre 2012/REUTERS/Eric Gaillard