Menace accrue contre les Français au Nigeria

lundi 28 janvier 2013 21h27
 

PARIS (Reuters) - Paris déconseille à ses ressortissants de se rendre dans le nord du Nigeria à la suite de menaces directes formulées par "des groupes terroristes nigérians" en représailles à l'intervention militaire française au Mali.

Dans un communiqué adressé à la communauté française du Nigeria, dont l'envoi a été confirmé à Paris, le consulat de France à Lagos souligne qu'"une situation d'insécurité accrue résulte de l'intervention au Mali".

"En représailles, des groupes terroristes nigérians ont porté des menaces directes contre la France et les Français", indique-t-il.

Une source diplomatique à Paris a expliqué que ce communiqué datait de la semaine dernière.

Le groupe pétrolier Total a de son côté demandé à ses 40 employés basés à Abuja, la capitale, de se replier sur Lagos, a-t-elle précisé.

Paris conseille aux 335 français basés dans le nord du pays à rejoindre par mesure de sécurité la zone sud, où vivent près de 1.500 de leurs compatriotes.

John Irish, édité par Gérard Bon

 
Files de taxis près d'un marché dans la capitale nigériane Abuja. Paris déconseille à ses ressortissants de se rendre dans le nord du Nigeria à la suite de menaces directes formulées par "des groupes terroristes nigérians" en représailles à l'intervention militaire française au Mali. /Photo d'archives/REUTERS/Akintunde Akinleye