Les partisans du mariage homosexuel mobilisent à leur tour

dimanche 27 janvier 2013 23h42
 

par Yves Clarisse

PARIS (Reuters) - Des dizaines de milliers de partisans du mariage homosexuel et de l'adoption par les couples de même sexe ont manifesté dimanche à Paris pour inciter les députés socialistes à tenir bon face à la mobilisation des opposants au projet de loi.

Les manifestants, qui ont défilé de la place Denfert-Rochereau à la Bastille, avaient pris soin de minimiser par avance l'importance de leur mobilisation, conscients qu'il leur serait difficile de faire aussi bien que les anti-mariage gay.

Le 13 janvier, ces derniers étaient 340.000 selon la police, un million selon les organisateurs.

Les partisans du texte n'ont réuni, selon la préfecture de police que 125.000 personnes dimanche, deux fois plus, cependant, que les 60.000 manifestants du précédent défilé des partisans du "mariage pour tous" à Paris, le 16 décembre.

Les organisateurs ont pour leur part fait état de 300.000 à 400.000 manifestants.

"Mariage pour tous, égalité des droits", "Adoption pour tous les couples", scandaient les manifestants à deux jours du début, mardi, de l'examen par l'Assemblée nationale d'un projet de loi qui constitue, selon ses promoteurs, la plus grande réforme sociétale depuis l'abolition de la peine de mort en 1981.

Ils peuvent se montrer confiants sur ces revendications, le gouvernement et sa majorité ayant affirmé leur détermination à faire passer ce texte malgré la bataille d'amendements annoncée par l'opposition avec plus de 5.000 amendements déposés.

Plusieurs personnalités de gauche, dont le maire de Paris Bertrand Delanoë, sont venus apporter leur soutien aux manifestants et la ministre du Logement Cécile Duflot a souligné qu'elle représentait dans le cortège tout le gouvernement.   Suite...

 
Des dizaines de milliers de partisans du mariage homosexuel et de l'adoption par les couples de même sexe ont manifesté dimanche à Paris pour inciter les députés socialistes à tenir bon face à la mobilisation des opposants au projet de loi. /Photo prise le 27 janvier 2013/REUTERS/Gonzalo Fuentes