Heurts au Caire pour le deuxième anniversaire de la révolution

vendredi 25 janvier 2013 15h07
 

par Ahmed Elshemi et Tom Perry

LE CAIRE (Reuters) - Des centaines de manifestants, jeunes pour la plupart, ont affronté la police vendredi place Tahrir, au Caire, ainsi qu'à Alexandrie alors que l'Egypte célèbre le deuxième anniversaire du début de la révolution qui a chassé Hosni Moubarak du pouvoir.

L'opposition laïque et libérale avait appelé à manifester place Tahrir ce vendredi contre le président Mohamed Morsi et les Frères musulmans dont il est issu.

Les affrontements entre policiers et manifestants, qui ont commencé dans la nuit de jeudi à vendredi, ont continué durant la journée dans les rues avoisinant la place Tahrir.

Des manifestants ont jeté des cocktails Molotov et des pétards contre un barrage de police qui barrait l'accès à des bâtiments gouvernementaux situés près de la place. Dans l'après-midi, l'atmosphère était encore chargée des fumées des gaz lacrymogènes tirés par la police.

La police anti-émeutes s'est emparée de l'un des cocktails Molotov pour incendier au moins deux tentes érigées par les manifestants, a constaté un journaliste de Reuters.

Des ambulances ont transporté à l'hôpital un flux constant de blessés. Le ministère de la Santé a fait état de 25 blessés depuis jeudi soir. Certains manifestants ont promis de marcher jusqu'au palais présidentiel.

Des scènes similaires se sont produites à Alexandrie, la deuxième ville du pays, où manifestants et policiers se sont affrontés près de bâtiments gouvernementaux. Neuf personnes au moins ont été touchées par des tirs de fusils à plomb, a-t-on appris de source médicale et auprès de la sécurité.

Au Caire, Hamdine Sabahy, candidat de la gauche à l'élection présidentielle du printemps dernier, a prévenu: "Notre révolution se poursuit. Nous rejetons la domination de tout parti sur l'Etat. Nous disons non à l'Etat-Frères musulmans", a-t-il dit.   Suite...

 
Jet de gaz lacrymogène près de la place Tahrir, au Caire. Des centaines de manifestants, jeunes pour la plupart, ont affronté la police vendredi place Tahrir, au Caire, ainsi qu'à Alexandrie alors que l'Egypte célèbre le deuxième anniversaire du début de la révolution qui a chassé Hosni Moubarak du pouvoir. /Photo prise le 25 janvier 2013/REUTERS/Amr Abdallah Dalsh