L'armée syrienne relance son offensive contre Homs

vendredi 25 janvier 2013 15h31
 

par Khaled Yacoub Oweis

AMMAN (Reuters) - L'armée syrienne a relancé son offensive contre des bastions rebelles de la ville de Homs, dans le centre du pays, dépêchant des milliers de miliciens progouvernementaux pour tenter de sécuriser un passage pour ses forces, a-t-on appris vendredi auprès de l'opposition.

Un attentat à la voiture piégée a tué par ailleurs huit membres des services syriens de renseignements, dont un colonel, dans la nuit de jeudi à vendredi dans le sud, près de la frontière avec le plateau du Golan, occupé par Israël, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

L'OSDH, une ONG basée à Londres qui dispose d'un important réseau d'observateurs sur le terrain, a attribué l'attentat au Front al Nosra, considéré comme une organisation terroriste par les Etats-Unis et a prévenu que le bilan risquait de s'alourdir.

Tandis que combats et attentats gagnent en intensité, la situation des réfugiés devient de plus en plus préoccupante.

Au total, selon des chiffres fournis par le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR), près de 700.000 Syriens ont fui la guerre et se sont réfugiés dans les pays voisins, Jordanie, Turquie, Liban, Irak, et aussi en Afrique du Nord.

Le HCR a exhorté vendredi les pays limitrophes à continuer à maintenir leurs frontières ouvertes et qualifié de "dramatique" le flot de réfugiés entrant en Jordanie.

15.000 CIVILS PRIS AU PIÈGE À HOMS

Environ 20.000 personnes ont fui la Syrie pour la Jordanie ces sept derniers jours. Le royaume hachémite compte désormais plus de 200.000 réfugiés.   Suite...

 
REPRISE DE L’OFFENSIVE DE L’ARMÉE SYRIENNE CONTRE HOMS