Florence Cassez se dit innocentée à son arrivée à Paris

jeudi 24 janvier 2013 18h28
 

PARIS (Reuters) - Florence Cassez a estimé jeudi, à son arrivée à Paris, avoir été innocentée par la Cour suprême du Mexique, qui a procédé la veille à sa libération immédiate après sept ans passés en prison pour complicité d'enlèvement.

Trois des cinq juges de la Cour suprême ont reconnu que les droits fondamentaux de la Française de 38 ans avaient été violés au cours d'un procès entaché d'irrégularités, ont annulé la condamnation et ont ordonné sa libération. Mais la Cour ne s'est pas prononcée sur la culpabilité de Florence Cassez.

"Je crois que j'ai été innocentée, la Cour suprême a déclaré ma liberté immédiate et absolue et, libre, je l'ai toujours été dans ma tête", a-t-elle déclaré à BFM TV à son arrivée. A la question de savoir ce qu'elle souhaitait faire désormais, elle a répondu : "Profiter des miens, vivre."

Son avocat français, Frank Berton, a lui aussi insisté sur l'innocence de sa cliente.

"J'entends dire à peine le pied en France que peut-être la Cour suprême n'a pas parlé ou démontré l'innocence de Florence", a-t-il dit à la presse. "Ca suffit. La Cour suprême vient de dire que cette femme est innocente, elle l'est. Elle a été libérée, libérée après tant de temps de détention."

L'avion de Florence Cassez, qui a toujours clamé son innocence, s'est posé vers 13h40 sur le tarmac de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle. Elle a été accueillie par sa mère, son frère, des proches, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, et le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier.

"On est formidablement heureux pour Florence", a dit Laurent Fabius. "Il a fallu un courage formidable, parce que tenir pendant sept ans, c'est une ténacité absolument magnifique. Maintenant elle va se reconstruire (...) Bienvenue en France."

Florence Cassez avait quitté mercredi soir la prison pour femmes de Tepepan, à Mexico, avant de prendre un avion pour la France en compagnie de son père et Frank Berton.

François Hollande, qui n'était pas présent à l'aéroport, recevra Florence Cassez et sa famille vendredi à 19h à l'Elysée, a annoncé la présidence française dans un communiqué.   Suite...

 
Florence Cassez, aux côtés de sa mère Charlotte (à gauche) et du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius à l'aéroport Charles-de-Gaulle près de Paris. Florence Cassez est arrivée jeudi à Paris au lendemain de la décision de la Cour suprême du Mexique de procéder à sa libération immédiate après sept ans passés en prison pour complicité d'enlèvement. /Photo prise le 24 janvier 2013/REUTERS/Christian Hartmann