Perquisitions aux domiciles de Bernard Tapie et Stéphane Richard

jeudi 24 janvier 2013 10h47
 

PARIS (Reuters) - La brigade financière a effectué jeudi matin des perquisitions aux domiciles de l'homme d'affaires Bernard Tapie et du PDG de France Télécom, Stéphane Richard, a-t-on confirmé à Reuters de sources policières.

Selon le site internet du quotidien le Monde, qui a révélé ces perquisitions, celles-ci s'inscrivent dans le cadre de l'enquête sur les conditions dans lesquelles a été réglé un conflit entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais.

En juillet 2008, un tribunal arbitral a accordé 403 millions d'euros à l'homme d'affaires pour mettre un terme à un litige portant sur la cession du groupe d'équipements de sport Adidas.

A l'époque, Christine Lagarde, actuelle directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) était ministre de l'Economie et des Finances.

Trois juges du pôle financier parisien, Serge Tournaire, Guillaume Daïeff et Claire Thépaut, conduisent depuis septembre 2012 une information judiciaire pour "usage abusif de pouvoirs sociaux et recel de ce délit" au préjudice du Consortium de réalisation (CDR), structure créée en 1995 pour gérer le passif du Crédit lyonnais après sa quasi-faillite.

Nicolas Bertin et Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse