La France pourrait déployer plus de 3.000 hommes au Mali

mardi 22 janvier 2013 18h02
 

PARIS (Reuters) - Le nombre de soldats français déployés sur le sol malien pour l'opération Serval pourrait atteindre, voire dépasser, les 3.000 hommes, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.

"L'ordre de grandeur est juste", a déclaré cette source à Reuters à la question de savoir si le nombre de militaires français pourrait atteindre ce chiffre.

Le journal Le Monde, qui cite plusieurs sources militaires, évoque dans son édition de mercredi une intention de déployer "largement plus que 3.000 soldats français au sol".

Le ministère de la Défense avait avancé la semaine dernière le chiffre de 2.500 hommes et a indiqué mardi que 2.200 soldats étaient déjà déployés à ce jour.

"Nous ne confirmons qu'au fur et à mesure du déploiement, aujourd'hui 2.200 hommes sont sur le sol malien", a-t-on déclaré.

Le nombre de rebelles islamistes est évalué, selon les sources, entre 1.500 et 3.000, disséminés dans un pays immense et semi-désertique de 15 millions d'habitants.

"Les rebelles ne sont pas rassemblés sur un terrain de football. Le Mali est grand comme deux fois et demi la France. A titre de comparaison, la Finul (Force intérimaire des Nations unies au Liban-NDLR) était composée de 11.000 hommes sur un territoire grand comme un demi département français", souligne une source proche du dossier.

Le but affiché de la France est d'appuyer l'armée malienne et la future force africaine, la Mission internationale de soutien au Mali (Misma), jusqu'à la reconquête totale du pays.

Le président français, François Hollande, a aussi posé comme objectifs de "vaincre le terrorisme dans cette partie-là de l'Afrique", ordonnant en outre à propos des "terroristes": "les détruire, les faire prisonniers si c'est possible et faire en sorte qu'ils ne puissent plus nuire à l'avenir".

Selon une source militaire française, "des opérations aériennes ont encore été menées" par des forces françaises ces dernières 24 heures au Mali.

Elizabeth Pineau, avec John Irish, édité par Yves Clarisse

 
Arrivée de militaires français à l'aéroport de Bamako. Selon une source proche du dossier, le nombre de soldats français déployés sur le sol malien pour l'opération Serval pourrait atteindre, voire dépasser, les 3.000 hommes. /Photo prise le 22 janvier 2013/REUTERS/Eric Gaillard