Les soldats tchadiens vont entrer au Mali

mardi 22 janvier 2013 14h43
 

par Abdoulaye Massaltchi Bate Felix

NIAMEY/BAMAKO (Reuters) - Une colonne de véhicules blindés de l'armée tchadienne, aguerrie au combat dans le désert du Sahara, a fait mouvement mardi depuis le Niger vers la frontière malienne pour participer, avec les soldats français et d'autres contingents ouest-africains, à la reconquête du nord du Mali aux mains d'islamistes.

Un envoyé spécial de Reuters a pu apercevoir la colonne tchadienne quitter la capitale du Niger, Niamey, par la route en direction de Ouallam, à une centaine de km de la frontière où une compagnie de l'armée nigérienne est déjà cantonnée.

Paris, qui a lancé il y a onze jours l'opération aéroterrestre "Serval" pour enrayer l'offensive surprise des djihadistes vers Bamako, prône un déploiement rapide sur le terrain de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma), à ossature ouest-africaine et sous mandat de l'Onu, pour appuyer les 2.150 soldats français déjà au Mali.

Le chef de l'Etat nigérien, le président Mahamadou Issoufou, qui a inspecté le contingent de son pays stationné à Ouallam, a pour sa part condamné l'alliance islamo-touarègue, dominée par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui contrôle les deux tiers du territoire de son voisin malien.

"Nous partons en guerre", a lancé le président nigérien à ses troupes pour lesquelles un imam a dit des prières. "Une guerre qui nous a été imposée par des trafiquants de toutes sortes, une guerre injuste pour laquelle les citoyens pacifiques du nord du Mali endurent de terribles souffrances".

Il a ajouté devant ses troupes: "J'ai confiance en votre désir brûlant de victoire!"

Le contingent nigérien, qui a achevé en décembre sa formation, devrait faire mouvement, en compagnie des soldats tchadiens, vers Gao, importante ville malienne aux mains des djihadistes.

On ignore pour le moment quand ils franchiront précisément la frontière. Gao, la plus importante agglomération du nord du Mali, est située dans la boucle du fleuve Niger. Elle a été frappée ces derniers jours par des raids aériens français.   Suite...