La fraude fiscale coûterait jusqu'à 80 milliards d'euros par an

mardi 22 janvier 2013 12h27
 

PARIS (Reuters) - La fraude fiscale coûterait jusqu'à 80 milliards d'euros par an à la France en pertes de recettes, écrit dans un rapport diffusé mardi le Syndicat national solidaires finances publiques.

Selon le syndicat, qui plaide pour des moyens supplémentaires, les pertes fiscales sont à la hausse en raison notamment du développement des transferts frauduleux des profits au sein d'entreprises multinationales.

Ces pratiques représentent un "enjeu financier colossal", écrivent les membres du syndicat qui dénoncent aussi le travail non déclaré qui atteindrait 6% du produit intérieur brut français.

"Il est aujourd'hui possible d'estimer que le montant des pertes fiscales découlant des différentes formes d'évitements illégaux de l'impôt est compris entre 60 et 80 milliards d'euros, soit 16,76 à 22,3% des recettes fiscales brutes", conclut le syndicat.

Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse

 
La fraude fiscale coûterait jusqu'à 80 milliards d'euros par an à la France en pertes de recettes, selon un rapport diffusé par le Syndicat national solidaires finances publiques, qui plaide pour des moyens supplémentaires. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic