Deux autres permanences du PS vandalisées

mardi 22 janvier 2013 12h20
 

PARIS (Reuters) - Après le local du Parti socialiste de la ville d'Issy-les-Moulineaux, deux autres permanences ont été vandalisées à Malakov et à Sèvres (Hauts-de-Seine), manifestement par des opposants au mariage pour tous, rapporte mardi le PS.

Des faits similaires avaient déjà été signalés à Villejuif, dans le Val-de-Marne.

Philippe Sarre, premier secrétaire fédéral des Hauts-de-Seine, condamne "des comportements haineux et violents", précisant que des plaintes ont été déposées au parquet de Nanterre.

"Des locaux du PS dans le département ont été pris pour cible par des adversaires de la loi sur le mariage pour tous. De tels actes n'honorent malheureusement pas notre République", écrit-il dans un communiqué.

Selon le responsable socialiste, les mêmes autocollants homophobes qu'à Issy-les-Moulineaux ont été retrouvés à Sèvres, où la porte et une vitrine du local du PS ont été détruites par des jets de pierre.

"Les autocollants ne laissent planer là-dessus aucun doute puisqu'on y lit 'homo, n'oublie pas que tu as eu un père et une mère'", avait précisé lundi Thomas Puijalon, secrétaire de la section socialiste d'Issy-les-Moulineaux.

Des autocollants signés "Jeunesses-nationalistes" ont été également retrouvés.

Philippe Sarre précise avoir demandé aux pouvoirs publics que tout soit mis en oeuvre pour que les coupables de ces agissements soient jugés.

La semaine dernière, Erwann Binet, le rapporteur socialiste du projet de loi sur le mariage homosexuel, avait reçu à son bureau de l'Assemblée ainsi que dans la permanence de sa circonscription de l'Isère une lettre renfermant des excréments.   Suite...

 
Après le local du Parti socialiste de la ville d'Issy-les-Moulineaux, le PS rapporte que deux autres permanences ont été vandalisées à Malakov et à Sèvres, dans les Hauts-de-Seine, manifestement par des opposants au mariage pour tous. /Photo d'archives/REUTERS