L'aviation américaine entre en scène au Mali

mardi 22 janvier 2013 12h05
 

PARIS (Reuters) - L'aviation américaine participe désormais à l'opération Serval au Mali conduite par la France en soutien de l'armée malienne, a-t-on appris mardi auprès du commandement américain pour l'Afrique (Africom).

Les Etats-Unis n'ont pas précisé le nombre ni le type d'avions engagés mais Reuters a pu constater la présence d'un avion de transport C-17 américain sur la base militaire d'Istres (Bouches-du-Rhône).

"Nous avons transporté par avion des soldats et du matériel à Bamako en provenance d'Istres. Cela va se poursuivre dans les prochains jours", a déclaré Benjamin Benson, porte-parole de l'Africom, qui est basé à Stuttgart (Allemagne).

Deux vols ont eu lieu lundi, et deux autres étaient prévus ce mardi.

"Un vol a eu lieu tôt ce matin et le deuxième est en cours. Nous allons poursuive les opérations ces deux prochains jours. Nous poursuivrons l'opération en fonction des besoins des Français pour acheminer du matériel".

Le porte-parole a confirmé que les Etats-Unis coopéraient avec la France en matière de renseignement, mais il n'a pas confirmé l'usage de drones de surveillance.

Une poignée de pays occidentaux aident matériellement la France, engagée depuis le 11 janvier dans une opération visant à repousser les rebelles islamistes qui occupent le nord du Mali. Plus de 2.000 soldats français se sont déployés sur le terrain.

Selon l'état-major français, les pays qui apportent leur aide, avec la mise à disposition d'avions pour la plupart, sont, outre les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Belgique, le Canada et le Danemark.

John Irish, avec Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse