Près de 50 otages tués à Tiguentourine, en Algérie

dimanche 20 janvier 2013 23h49
 

par Laurent Prieur et Lamine Chikhi et Abdelaziz Boumzar

NOUAKCHOTT/ALGER/IN AMENAS, Algérie (Reuters) - Les forces algériennes ont retrouvé les corps de 25 otages à l'intérieur du site gazier de Tiguentourine, ce qui alourdit à 48 le nombre d'otages tués, rapporte dimanche une source proche des services de sécurité.

Le nombre total de tués, en comptant les 32 preneurs d'otages djihadistes qui sont morts lors de l'assaut de l'armée, s'élèverait donc à 80, mais le bilan peut encore s'alourdir, les forces algériennes n'ayant pas achevé d'examiner les lieux.

La même source a rapporté que six ravisseurs avaient été capturés vivants par l'armée algérienne, à l'issue de la prise d'otages, qui a duré de mercredi à samedi.

Le ministre algérien de la Communication, Mohamed Saïd a annoncé dans la journée que les preneurs d'otages, "originaires de pays arabes et africains et de pays non africains", étaient en tout de six nationalités différentes.

Le ministère de l'Intérieur a auparavant précisé que 107 otages expatriés et 685 otages de nationalité algérienne avaient été libérés par les forces de sécurité.

Alger a également assuré ne pas avoir besoin d'aide extérieure pour assurer la sécurité de ses installations énergétiques, comme le complexe de Tiguentourine qui devrait prendre ses opérations dans deux jours.

Un chef djihadiste algérien, Mokhtar Belmokhtar, a de son côté revendiqué, au nom du réseau Al Qaïda, la responsabilité de la prise d'otages dans le Sahara algérien, et s'est dit prêt à négocier si la France met fin à ses raids aériens au Mali.

UNE QUARANTAINE DE DJIHADISTES   Suite...

 
Militaire à un point de contrôle à 10 km du site gazier de Tiguentourine, dans le Sahara algérien. Les forces algériennes ont retrouvé les corps de 25 otages à l'intérieur de ce site, ce qui alourdit à 48 le nombre d'otages tués, rapporte dimanche une source proche des services de sécurité. /Photo prise le 19 janvier 2013/REUTERS/Louafi Larbi