Les transports perturbés par la neige en France

dimanche 20 janvier 2013 16h35
 

PARIS (Reuters) - Les transports ont été perturbés dimanche dans près de la moitié de la France en raison d'importantes chutes de neige et de l'apparition de verglas, prévus pour durer jusqu'à lundi matin, avant de nouvelles perturbations à l'ouest du pays.

Seuls 43 départements étaient concernés par la vigilance orange en milieu de journée, contre 53 dans la matinée, a indiqué Météo France.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a assuré que des moyens importants ont été mis en oeuvre "pour dégager les routes des réseaux principaux et secondaires qui restent encore, par endroits, peu praticables."

"Des moyens d'accueil d'urgence ont été mis en place dans les principaux aéroports pour faire face à la réduction des vols ou au ralentissement du trafic aérien dû aux intempéries", ajoute-t-il dans un communiqué.

Le trafic aérien a été le plus touché avec l'annulation, demandée par l'aviation civile, de 40% des vols au départ des aéroports parisiens de Roissy et d'Orly.

Compliquant un peu plus la situation, une panne électrique a interrompu le métro automatique OrlyVal et les bus desservant les deux aéroports n'ont pu fonctionner.

La SNCF a annoncé, de son côté, que les TGV devraient réduire leur vitesse pour éviter le choc de blocs de glace lors du croisement des trains, provoquant des retards de 25 à 40 minutes sur toutes les destinations.

A Paris, la RATP a interrompu le trafic des bus sur l'ensemble du réseau. Une interruption du trafic était également signalée sur le tramway parisien T3 en raison des intempéries.

Dans les départements concernés, la couche neigeuse atteignait entre 3 et 10 cm dans la matinée et devait monter jusqu'à 15 ou 20 cm en fin de journée.   Suite...

 
Sur l'autoroute A1 Paris-Lille près de Seclin, dans le Nord. Les transports sont perturbés ce dimanche dans plus de la moitié de la France en raison d'importantes chutes de neige et du verglas, prévus jusqu'à lundi matin, avant de nouvelles perturbations à l'ouest du pays. /Photo prise le 20 janvier 2013/REUTERS/Pascal Rossignol