Assaut final sur le site de Tiguentourine en Algérie

samedi 19 janvier 2013 18h06
 

par Lamine Chikhi et Abdelaziz Boumzar

ALGER/IN AMENAS, Algérie (Reuters) - Les forces spéciales de l'armée algérienne ont lancé samedi "l'assaut final" contre les djihadistes retranchés sur le site gazier de Tiguentourine, dans le sud-est du pays, tuant onze activistes, rapporte l'agence de presse APS.

Les islamistes ont exécuté sept autres otages avant d'être abattus, ajoute l'agence.

Après la prise d'otages survenue mercredi matin, l'armée algérienne avait lancé un premier assaut jeudi en milieu de journée pour reprendre le contrôle de la "zone vie" du complexe gazier. Des islamistes s'étaient ensuite repliés dans l'usine avec des otages.

"C'est fini maintenant, l'assaut est terminé, les militaires sont à l'intérieur de l'usine et sont en train d'enlever les mines posées par les islamistes", a dit à Reuters une source informée de l'évolution de l'opération.

Les djihadistes liés à Al Qaïda avaient miné les installations de l'usine et l'armée procède actuellement à la neutralisation des explosifs, a confirmé la compagnie énergétique algérienne Sonatrach.

Une source locale avait fait état peu auparavant de la libération de 16 otages étrangers, dont deux Américains, deux Allemands et un Portugais, et une source proche du dossier avait annoncé la découverte sur le site de quinze corps carbonisés, en cours d'identification.

Le bilan définitif de l'attaque islamiste contre le site gazier, une première dans le genre, reste incertain.

Avant l'assaut final, différentes sources faisaient état de 12 à 30 otages tués. Ce dernier chiffre venait d'une source de la sécurité algérienne, pour qui huit Algériens et au moins sept étrangers figuraient parmi les victimes, dont deux Japonais, deux Britanniques et un Français.   Suite...

 
Hélicoptère de l'armée algérienne survolant In Amenas, dans le sud-est de l'Algérie. Les forces spéciales de l'armée algérienne ont lancé samedi "l'assaut final" contre les djihadistes retranchés sur le site gazier voisin de Tiguentourine, tuant onze militants islamistes, rapporte l'agence de presse algérienne APS. /Photo prise le 19 janvier 2013/REUTERS/Louafi Larbi